PUBLICATIONS - publié le 13 avril 2007

Enjeux sans frontière

Tournai le 24 novembre 2006,

Le cadre normatif en matière de traitement de substitution diffère entre la Belgique et la France. Cela a une incidence sur les soins prodigués aux personnes dépendantes aux opiacés. Nombreux sont les patients français ayant recours au traitement méthadone en Belgique plutôt que dans leur pays d’origine notamment en raison de l’organisation des programmes de substitution en France. Ce phénomène est connu et il suscite le débat. .

Quel impact a ce flux sur l’organisation des soins de santé ? Comment cette situation est-elle vécue par les praticiens du curatif ? Pourquoi le Subutex® est-il plus prescrit et plus accessible en France alors qu’en Belgique le choix se porte sur la méthadone ? Deux molécules, deux politiques ? Quelle(s) conséquence(s) pour les patients ?

Pour y répondre la Liaison Antiprohibitionniste a organisé, à Tournai le 24 novembre 2006, en collaboration avec Citadelle et le service prévention de la ville de Mons une journée d’étude intitulée « Substitution : Enjeux sans frontière. » Nous vous proposons dans cette publication de rendre compte des exposés des intervenants spécialisés invités à la table de conférenciers ce jour là. Les textes sont téléchargeables depuis le document ci-dessous.

En savoir + : Titre lien hypertexte
  • La Liaison ?
  • Contribuer
  • Nous soutenir
  • Nous contacter
-->
-->