La Liaison Antiprohibitionniste est une association de personnes convaincues par l’inefficacité de la prohibition, particulièrement quant à sa capacité à réduire le trafic, la criminalité et les risques liés à l’usage de drogues. Elle fait la promotion des alternatives possibles à l’interdit pénal en matière de drogues en suggérant un débat critique sur la question. Fondée en 1989, la Liaison Antiprohibitionniste s’est positionnée, en Belgique, à l’avant-garde du discours pour une gestion cohérente des drogues.

L’anti-prohibition des drogues, qu’est-ce que c’est ?

Actuellement, le système prohibitionniste en vigueur tend à criminaliser tout usage de drogues. L’anti-prohibition est par contre un mouvement qui conteste l’interdit appliqué à l’usage de drogues. Soucieux du droit à la différence et à la liberté de choix, certains citoyens considèrent en effet la prohibition comme contradictoire aux grandes valeurs qui fondent notre société. Ils partent d’un constat simple : la prohibition est un échec car elle n’a ni pu faire disparaître l’usage de drogues, ni même pu l’endiguer. Au contraire, la prohibition provoque des effets secondaires non désirés, en termes de santé publique notamment.

Que propose l’anti-prohibition ?

L’anti-prohibition ne se contente pas de dénoncer le système actuel. Elle invite les gens à imaginer un avenir plus juste en matière de drogues. Un avenir imprégné des valeurs de tolérance, des respect et de liberté.
L’anti-prohibition ouvre le débat entre usagers et non-usagers de drogues en interpellant les responsables politiques, les médias et le monde associatif. Elle pousse à réfléchir à la place réservée aux usagers et aux drogues dans la société, à imaginer une relation plus démocratique avec ces derniers.

  • La Liaison ?
  • Contribuer
  • Nous soutenir
  • Nous contacter