COMMUNIQUES - publié le 22 mars 2011

Pour un Club Social du Cannabis à Utrecht

La ville néerlandaise d’Utrecht veut que les fumeurs de cannabis cultivent leur propre marijuana par le biais d’une coopérative, une initiative qui va à l’encontre de la tendance de restriction actuelle en Hollande.

Les Pays-Bas ont une des politiques des drogues douces les plus libérales de l’Europe, la consommation de marijuana est légale mais la culture massive de plantes de cannabis est illégale et contrôlée par des groupes criminels.

« Nous voulons expérimenter ce système. Si vous laissez quelques consommateurs cultiver leur cannabis, vous les sortez du milieu criminel et illégal. En contrôlant la culture, la qualité est aussi garantie et réduirait les risques pour la santé » a dit le conseiller municipal d’Utrecht, Victor Everhardt sur la chaîne de télévision publique NOS jeudi dernier.

Utrecht est la quatrième plus grande ville de Hollande, à quelques 50 km au sud-ouest d’Amsterdam.

Un citoyen néerlandais peut cultiver un maximum de 5 plantes de cannabis dans sa maison pour utilisation personnelle, et la ville veut que les consommateurs de cannabis soient unis dans une coopérative.

Le ministre néerlandais de la sécurité et de la justice a dit, toutefois, que le plan était illégal et que sa mise en oeuvre serait interdite. « La loi ne permet pas de cultiver, par exemple, 500 plantes, » a dit le porte-parole du ministère.

Durant ces dernières années, la Hollande a restreint l’utilisation et la vente de cannabis et de haschisch en fermant des boutiques et en limitant leur accès en ce qui concerne les non résidants.

Source : Reuter (10/03/2010)

Voir le reportage sur la chaîne publique Néerlandaise NOS

Réagir à cet article

  • La Liaison ?
  • Contribuer
  • Nous soutenir
  • Nous contacter
-->
-->