Publié le 25 mai 2011

Test anti-drogues chez Ryanair

Une hôtesse de l’air dénonce la pratique quasi systématique des contrôles antidrogues auxquels doit se soumettre le personnel naviguant de la compagnie aérienne irlandaise. Selon l’hôtesse, une infirmière vient d’Irlande chaque semaine à l’aéroport de Charleroi pour prélever un cheveu aux hôtesses et steward qui descendent de l’avion. Si cette pratique, visant à détecter les usagers de drogues, est tout à fait légale en Irlande, elle est strictement réglementée en Belgique. En Belgique les tests drogues systématique ne sont pas autorisés, ils ne peuvent avoir lieu que si le médecin du travail a de sérieux doute sur l’aptitude d’un travailleur à faire son boulot. Le test ne peut que porter sur cette aptitude. En aucun cas le médecin ne peut transmettre les résultats du test à l’employeur, il ne peut que juger de l’aptitude au travail ou non de l’employé.

Source : Le Soir

Réagir à cette brève

-->